Vitamine B2

Suivez & Partagez

La vitamine B2, ou riboflavine, est une vitamine hydrosoluble participant au catabolisme des acides gras, des acides aminés et des bases puriques dans le cycle de Krebs (la respiration cellulaire), en effet elle est le précurseur de deux coenzymes importante pour la production d’énergie : la flavine adénine dinucléotide (FAD) et la flavine mononucléotide (FMN) qui interviennent dans le métabolisme des hydrates de carbones et des graisses en aidant la production de l’ATP (adénosine triphosphate). Elle est nécessaire à la croissance normale des cellules et agit également sur la respiration en aidant chaque cellule à utiliser l’oxygène de manière plus efficace.

La riboflavine est un cristal jaune orangé, plus stable que la thiamine (vitamine B1), elle résiste à la chaleur, à l’acide ainsi qu’à l’oxydation, elle est cependant sensible à la lumière, en particulier la lumière solaire (ultraviolets). Elle est facilement absorbée au niveau de l’intestin puis stockée en faible quantité dans le foie et les reins, les excès étant éliminés dans les urines. De ce fait les apports alimentaires en vitamine B1 doivent être réguliers, il est cependant difficile de déterminer une posologie car les quantités produites par la flore intestinales varient d’un individu à l’autre.

Les actions de la vitamine B2

Une supplémentation en riboflavine est communément prescrite en cas de problèmes oculaires : baisse de la vision, cataracte, excès de larmes, sensation de brûlure… Elle est également fréquemment utilisée en cas de fatigue, problème de croissance, de problèmes liés à la consommation d’alcool, de troubles digestifs, d’ulcères à l’estomac, de crampes ainsi que de problèmes de peau (acné, dermatoses, eczéma, ulcères de la peau). Il y a peu d’études médicales pour étayer ces utilisations classiques.

Les aliments contenant de la riboflavine

On trouve la vitamine B2 dans la plupart des aliments contenant de la vitamine B, mais en faibles quantités. C’est pour cette raison que sa déficience est fréquente. Les principales sources de riboflavine sont (par ordre décroissant) : les levures alimentaires, le foie cuit, le fromage, les œufs, les champignons, les yaourts, le lait, les céréales, le pain complet, les légumes verts cuits.

Le surdosage en vitamine B2

Il n’y a pas d’effet toxique connu de la vitamine B2 aux doses courantes, les personnes sujettes aux allergies ou sensibles aux produits chimiques peuvent toutefois utiliser la riboflavine-5-phosphate, plus facilement assimilable.
La vitamine B2 est un bon marqueur d’observance thérapeutique car, éliminée dans les urines, elle leur donne une coloration jaune-orange qui permet de savoir, dans le cas où elle est incorporée à d’autres substances, si le traitement est bien suivi.