Potassium

Suivez & Partagez

C’est Sir Humphry Davy qui, en 1807, découvrit le potassium qu’il obtenu par électrolyse d’hydroxyde de potassium. Depuis, on lui a découvert de nombreuse propriétés, en effet le potassium est un micronutriment essentiel à l’alimentation humaine puisqu’il est le principal ion intracellulaire de l’organisme : le corps en contient 120g en quasi totalité présent au sein des cellules où il joue le rôle d’un électrolyte, au même titre que le chlore et le sodium avec lequel il est en équilibre. Très soluble, il est facilement détruit par le raffinage ou lors de la cuisson des aliments.
Il est absorbé dans les intestins, les excès étant éliminés dans les urines et la sueur. Ce sont les reins qui régulent le niveau de potassium du corps, avec une éventuelle intervention d’une hormone : l’aldostérone. L’alcool, le café, le sucre et les diurétiques peuvent entraîner une élimination excessive du potassium.
L’une des caractéristiques de notre alimentation moderne est qu’elle comporte environ 3 fois plus de sodium (contenue dans le sel) que de potassium, alors que l’alimentation ancienne contenait environ 7 fois plus de potassium que de sodium. Le rapport s’est donc inversé, les conséquences de ce changement sont le développement des maladies cardio-vasculaires dans les sociétés occidentales.

Les aliments riches en potassium

La principale source de potassium sont les fruits et les légumes : abricots secs, agrumes, avocats, bananes, brocolis, épinards, pois, pommes, pommes de terre, raisins, salade, et tomates. On en trouve aussi dans les produits laitiers ainsi que dans le vinaigre de cidre, les céréales complètes, le germe de blé et les noix, les poissons gras (maquereaux, sardine, saumon…).

Les actions du potassium

Le potassium est fondamental pour le bon fonctionnement de l’organisme, il équilibre les échanges de liquides, participe à la transmission de l’influx nerveux, régule les battements du cœur. Il participe à la synthèse des protéines ainsi qu’au métabolisme du glucose. Il est très fréquemment prescrit en médecine et en nutrithérapie pour traiter un nombre important de problème comme l’hypertension, les coliques, les allergies, les mots de tête, la fatigue, et la faiblesse en général en particulier chez les personnes âgées.

La déficience en potassium

Une déficience en potassium est assez fréquente, et entraîne des troubles divers : hypertension, troubles cardiaques, arythmie, fatigue et dépression. Une déficience prolongée peut entraîner des troubles cardiaques et nerveux voire même la mort. Le niveau de potassium dans l’organisme peut être diminué par de nombreuses causes : diarrhées et vomissements, en particulier chez l’enfant, mais aussi diabète, troubles rénaux, utilisation d’aspirine, de laxatif, de cortisone, ou transpiration excessive conduisant à une déshydratation.
Les personnes pratiquant une “diète protéinée” pour perdre du poids doivent absolument se supplémenter en potassium et en sodium.

Le surdosage en potassium

Pour qu’une élévation trop importante du niveau de potassium dans le sang, appelée hyperkaliémie, survienne il faut que des facteurs extérieurs soient intervenus : troubles rénaux, infection ou hémorragie intestinale sont les plus fréquents. Les effets d’un surdosage en potassium sont des vomissements et des troubles cardiaques parfois mortels.