Les vitamines

Suivez & Partagez

Les vitamines sont des substances organiques (appelées amines) nécessaires à la vie, indispensables aux échanges vitaux, l’absence totale de vitamines dans l’alimentation provoque inexorablement des maladies graves et finalement mortelles (scorbut, béribéri, rachitisme…), leur déficience entraîne quant à elle certains troubles. Généralement on distingue deux types de vitamines :

Les vitamines hydrosolubles

Ce sont les vitamines qui se dissolvent dans l’eau comme la vitamine C, toutes les vitamines B : B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), B8 (biotine), B9 (acide folique), B12 (cyanocobalamine), ainsi que d’autres substances comme la choline, l’inositol et le PABA (acide para-aminobenzoïque). Les vitamines hydrosolubles sont plus fragiles que les autres et doivent être constamment renouvelées puisque, non stockées dans l’organisme, elles sont éliminées.

Les vitamines liposolubles

Ce sont les vitamines stockées par l’organisme dans les tissus, le foie et la graisse : ce sont les vitamines A, D, E et K. Il existe deux types de vitamines A, celle qui est apportée par le règne animal (viande, poisson, beurre…) est le rétinol alors que la seconde, le carotène, qui est un précurseur du rétinol est contenu dans le végétaux (légumes, fruits rouges et orangés : carottes, abricots).
Les vraies carences en vitamines liposolubles sont rares étant donné qu’elles sont stockées en cas de surplus. En revanche, pour la vitamines A, il existe un risque de surdosage en cas d’apports excessifs et non contrôlés. La supplémentation en vitamine A doit donc faire l’objet d’une surveillance médicale. Cependant cette supplémentation ne représente aucun risque en restant en-dessous des limites de sécurité (10 000UI/jour).