Nutrition moderne et supplémentation alimentaire

Suivez & Partagez

Comment vivre plus longtemps ? La santé est l’un de nos bien les plus précieux et il convient de ne pas la mettre en danger. La toile regorge d’informations, et surtout de désinformation, à ce sujet alors qui croire ? C’est pour répondre à vos questions que ce site a vu le jour : vous fournir des informations fiables et d’actualités sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pour vous construire une hygiène de vie plus saine. Nous avons choisi de nous focaliser, dans l’écriture des articles, sur ce que nous pensons être les deux piliers de la santé à savoir la nutrition et l’activité physique. Afin de profiter pleinement de toutes les informations disponibles sur ce site nous vous suggérons, si vous débutez, de commencer par lire les ressources de cette page ou de vous y référer le cas échéant.

La nutrition (moderne)

Ces dernières décennies, nos connaissances en alimentation se sont grandement enrichies et une alimentation saine ne se limite plus à une quantité de calories ainsi qu’à certaines proportions de protéines, glucides et lipides, mais est une association de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras, acides aminés) bien ajustée. Elle joue un rôle essentiel dans la prévention de nombreuses maladies (problèmes cardio-vasculaires, hypertension artérielle, ostéoporose, diabète de type 2, Alzheimer…) et est un facteur pronostique dans l’évolution des cancers.

“À la fin du XXe siècle, nous avons quitté l’ère de la diététique pour enfin rentrer dans celle de la nutrition. Nous commençons donc à nous occuper plus de nos apports en nutriments que du poids des glucides, protides et lipides. La vraie médecine nutritionnelle est en train de naître. C’est d’elle que viendront les solutions aux maladies de notre temps.” Linus Pauling

Notre assiette fournit une partie des nutriments dont notre organisme a besoin, cependant des compléments alimentaires peuvent être ajoutés afin d’optimiser notre alimentation et de palier aux manques.

Mais… Quels manques ? Mon alimentation est équilibrée et j’ai une bonne hygiène de vie, est-ce que j’ai vraiment besoin de suppléments alimentaires ?

Il y a quelques années, la plupart des médecins vous auraient félicité pour votre style de vie sain et vous auraient déconseillé l’utilisation de suppléments alimentaires afin de ne pas gaspiller votre argent. Aujourd’hui la plupart des experts s’accordent pour dire que tout le monde -y compris vous- tirerait des bénéfices à prendre quelques suppléments essentiels.

Pourquoi ce changement d’avis ?

Les médecins, nutritionnistes et autres experts ont une meilleure compréhension de la nutrition et de la biochimie aujourd’hui qu’il y a une génération. Les avancées et découvertes en matière de maladie et nutrition de ces dernières années ont souligné le rôle essentiel que vitamines, minéraux, plantes médicinales et autres substances jouent pour notre santé. De plus, de nombreuses preuves ont montré que la supplémentation alimentaire pouvait aider à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers, l’ostéoporose ainsi que d’autres maladies chroniques.
Bien évidemment les suppléments alimentaires ne remplacent pas une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie. Pour profiter d’une santé optimale vous avez besoin de consommer fruits, légumes et céréales complètes tout en évitant les nourritures industrielles, sucres et graisses. Tous les médecins s’entendent sur le fait que votre santé vous remercierait d’ajouter une multivitamine et quelques nutriments à votre alimentation quotidienne.

L’importance des suppléments alimentaires

Vous savez déjà qu’une bonne alimentation est nécessaire à une bonne santé. Pour fonctionner correctement le corps a besoin d’un apport régulier de plus de 40 nutriments essentiels. Alors que très peu de français sont touchés par le scorbut et le rachitisme, l’Organisation Mondiale de la Santé rapporte, dans une études sur les populations des pays développés, que la plupart des individus consomment dans des quantités insuffisantes de nombreux nutriments comme les vitamines A, B6, B12, C, D, E, thiamine, riboflavine, et acide foliques ainsi que les minéraux calcium, chrome, fer, magnésium, sélénium et zinc.  Ces apports inadéquats ne causent peut-être pas directement de maladies liés à une déficiences, mais laissent le corps vulnérable à d’autres maladies pouvant être chroniques comme, par exemple, le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Ce lien entre santé et nutrition a été le fruit de très nombreuses recherches ces dix dernières années. Les études menées sur les propriétés médicinales des vitamines, minéraux, herbes médicinales, enzymes, hormones et autres suppléments naturels ont conduit les chercheurs et médecins à mieux apprécier les dimensions nouvelles et bienfaisantes qu’offrent ces composés.

En d’autres termes, la nourriture est autant un carburant qu’un médicament pour notre corps. Malheureusement le régime alimentaire typique d’un français est déficient en nutriments et fibres et contient trop de graisses, cholestérol et conservateurs. Hélas, même en consommant de nombreux fruits frais, légumes frais et céréales complètes vous ne consommerez pas autant de nutriments que vous l’imaginez. En effet la majeur partie de la nourriture non-organique pousse sur des terres pauvres en nutriments qui génèrent des produits, eux aussi, pauvres en nutriments. De plus, entre le moment où les aliments quittent les champs et celui où il est servi dans votre assiette, d’autres nutriments sont détruits par les procédés agroalimentaires, le stockage et la cuisson.

De plus, lorsque votre corps prend de l’âge sa demande en nutriments augmente. Plus vous vieillissez, plus votre corps perds sa capacité à assimiler correctement les nutriments que vous consommez. Par exemple, lorsque vous prenez de l’âge, vos taux de vitamines, minéraux, acides aminés (comme la méthionine et la cystéine), antioxydants (comme la coenzyme Q10 et la vitamine E), et DHEA (un précurseur de nombreuses hormones) peuvent chuter. Paradoxalement, votre corps a besoin d’un accroissements des taux de ces nutriments alors que vos réserves sont en train de chuter. La supplémentation est une solution.

L’activité physique

À une époque où la télévision, internet et les jeux vidéos occupent une place de plus en plus importante dans l’emploi du temps des français, l’exercice physique s’en retrouve diminué à son maximum. Il est vrai que le labeur constituait, par le passé, une des principales causes du vieillissement prématuré des populations, mais aujourd’hui le sédentarisme grandissant prive notre corps de stimulations qui lui sont vitales. Pourtant qui n’a jamais goûté au bien-être que l’on ressent après une séance de sport ? L’activité physique ne se réduit cependant pas à la simple pratique d’un sport, mais inclut tous les efforts effectués dans la vie quotidienne. Les effets bénéfiques de l’activité physique sont connus depuis l’antiquité et confirmés par toutes les études épidémiologiques modernes.