La grande discorde médicale

Suivez & Partagez

La cause de l’obésité est probablement l’un des plus grands sujets de discorde de la médecine. Même si vous pensez déjà connaître l’évidente réponse à cette question, ça vaut le coup de continuer à lire. L’importance de cette problématique est, évidemment, claire pour tout le monde : l’obésité (et plus généralement le syndrome métabolique) prédispose virtuellement à toutes les maladies de l’époque contemporaine. Le simple schéma ci-dessous issu de la revue Nature montre le lien entre l’obésité et ses séquelles.

Conséquences de l'obésité

Quand vous êtes obèse, votre prédisposition à ces maladies augmente, c’est un fait établit. Mais c’est ici que la controverse débute… Qu’est ce qui nous rend obèses ?

L’obésité est une accumulation de graisse – les cellules adipeuses accumulent trop de graisse par rapport à la quantité consommée par le corps. Il est dit couramment que l’obésité est la conséquence de manger trop et/ou de se dépenser trop peu. Ce n’est pas la même chose.

Tournons-nous vers la bible de la biochimie, la très respectée source d’information médicale Lehninger’s Principles of Biochemistry. Si vous recherchez sur l’index “what makes fat cells fat” (“Que fait grossir les cellules graisseuses ?”), vous trouverez :

Un taux élevé de glucose déclenche la libération de l’insuline qui augmente l’assimilation du glucose par les tissus et favorise son stockage sous la forme de glycogène et de triglycérides tout en inhibant la mobilisation des acides gras dans les tissus adipeux

Traduction : Manger du glucose (glucides) augmente le taux d’insuline dans votre corps. L’insuline conduit le glucose dans le foie et les cellules musculaires sous la forme de glycogène (en petites quantités) et dans les cellules adipeuses sous la forme de triglycérides (en quantités illimitées). L’insuline inhibe aussi la dégradation et l’utilisation des graisses.

Maintenant recherchons dans le même livre “what makes people fat ?” (“Qu’est-ce qui rend obèse ?”) :

En première approximation, l’obésité est la conséquence d’un régime alimentaire trop calorique par rapport aux dépenses du corps lors de ses activités.

Vous auriez pu l’écrire vous-même, n’est ce pas ? Nous devenons gros parce que nous mangeons trop par rapport à ce que nous dépensons.

Mais comment ces deux arguments peuvent-ils être corrects ? Les cellules graisseuses grossissent à cause de l’influence qu’à l’insuline sur elles, mais les gens deviennent gros parce qu’ils mangent trop ? L’une de ces affirmations est correcte, l’autre ne l’est pas. J’espère que vous comprenez pourquoi la première est juste alors que la seconde ne l’est pas.

Prenons un exemple tragique pour illustrer ce paradoxe. Je dis “tragique” parce que la plupart des médecins ne comprennent pas ce problème et c’est pourquoi il persiste. Lorsque vous grossissez verticalement (i.e. lorsque vous grandissez) personne ne discute le fait que ce soit une hormone qui soit à l’origine de ce phénomène. L’hormone responsable de cela est, bien évidemment, l’hormone de croissance. Parfois, dans de très rares cas, certaines personnes développent une tumeur dans l’hypophyse (là où l’hormone de croissance est sécrétée) et en produisent trop. Cela résulte en une “croissance verticale” démesurée. Elles deviennent bien plus grandes que la moyenne. Encore une fois, tous le corps médical est d’accord sur ce point.

Pourquoi la croissance horizontale (i.e. l’obésité) fonctionnerait différemment ? Je, et beaucoup d’autres, pense qu’une croissance horizontale démesurée est aussi causée par une hormone, l’insuline. Dans les deux cas – croissance verticale ou horizontale – l’hormone responsable contraint la personne à manger plus qu’elle ne consomme. L’homme à gauche de l’image ci-dessous (mesurant près de 2m70) a beaucoup mangé pour devenir aussi grand, mais il n’est pas devenu aussi grand car il a consommé beaucoup de nourriture. Il est devenu aussi grand car il produit une hormone en trop grande quantité, et que cette hormone l’a contraint à manger plus que ce que son organisme n’est capable de bruler. Le corps médical nous dit que la fille de droite est devenue obèse car elle mange trop. Faux. Elle mange trop (par rapport à ses dépenses) car elle produit une hormone – l’insuline – en trop grande quantité.

Discorde médicale

Cette différence subtile dans la causalité résulte en une incompréhension générale responsable des pratiques alimentaires actuelles, c’est la racine même des problèmes d’obésités touchant la plupart des populations aujourd’hui.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *